Associations étudiantes et témoignages

Associations étudiantes et témoignages

Associations étudiantes

Parlez vous Francais? If you’d like to, the French Club is a great way to learn. Practice your spoken French in a comfortable, relaxed atmosphere.

Témoignages

De toutes mes années de scolarisation, du niveau primaire jusqu’au niveau universitaire, ce sont les quatre ans que j’ai eu l’occasion de passer ici à Bishop’s qui m’ont marqué le plus. Tout le monde parle des petites classes ici, et c’est surtout vrai dans le département des Études françaises et québécoises. La taille des classes donne une atmosphère beaucoup plus personnelle et plus intime au cours, ce qui vous donne la chance de mieux connaître vos professeurs et vos camarades de cours. En même temps, cela vous permet de profiter au maximum de chaque cours. À l’aube de mon départ de Bishop’s pour un programme de maîtrise, je me sens bien préparé, et je sais que je me souviendrai toujours de mes années ici à Bishop’s.Dane Boulay

Françoise Murekatete(À propos du test d’admission à l’Université d’Ottawa) Après l’épreuve, j’ai tout de suite pensé au département d’Études françaises et québécoises de Bishop’s et j’étais fière d’y avoir étudié. […] Deux étudiants m’ont demandé comment je me suis arrangée pour avoir aussi bien réussi l’examen d’ordre linguistique… et je leur ai dit que j’avais un baccalauréat en Études françaises et québécoises de l’Université Bishop’s. Je ne vous remercierai jamais assez de la formation que vous m’avez donnée, surtout en me faisant écrire. Si quelques étudiants se plaignent parce qu’ils doivent écrire, dites-leur qu’ils ne savent jamais quand cela leur sera utile. Françoise Murekatete

Nathalie DumasMa scolarisation en Études françaises et québécoises à l’Université Bishop’s m’a permis de définir mes intérêts littéraires et de bâtir une solide base pour mes études supérieures. J’ai pu y développer des compétences qui m’ont suivie jusqu’à la maîtrise en France et, à présent, dans mes études doctorales en Études françaises à Ottawa. Bishop’s a été à l’origine d’un grand rêve : une carrière universitaire. En plus de pouvoir parfaire ma connaissance des langues française et anglaise, les petites classes et l’environnement universitaire de Bishop’s ont permis que je m’y sente vraiment chez moi. Je n’ai jamais par la suite ressenti un sentiment d’appartenance aussi fort, et cela est dû au travail extraordinaire du personnel universitaire. Les professeurs du Département d’études françaises et québécoises sont en partie responsables de ce beau rêve que je suis en train de réaliser. Nathalie Dumas