Category BU news
 

BOLS DU PARTAGE CHAMPLAIN LENNOXVILLE – UNIVERSITÉ BISHOP’S

Sherbrooke – Le Collège Champlain de Lennoxville et l’Université Bishop’s ont unis leurs forces pour organiser leur troisième projet Empty Bowls/Bols du Partage qui aura lieu à l’église Hope Community Church le 15 octobre 2016. Cet événement est destiné à recueillir des fonds pour combattre la faim dans notre communauté. Cet événement vous invite à partager un bol de soupe pour venir en aide à ceux dans le besoin.

Des centaines de bols ont été fabriqués à la main par des potiers locaux. Chaque bol est peint à la main et est unique!  Certains bols ont été décorés par des artistes et dignitaires locaux.  Les participants choisissent un bol qu’ils garderont en souvenir de tous les bols vides dans le monde. Les bols seront remplis de délicieuse soupe préparée par un chef local, Billy Lidstone Chef à Domicile. Les musiciens sont Jonathan MacAuley et Jason Drew.

Venez choisir votre bol parmi des centaines, remplissez-le de soupe de votre choix, accompagnez le tout d’un bon pain chaud et appréciez! Rapportez le bol à la maison en souvenir de votre contribution. Le projet de Lennoxville appuiera le fonds de pastoral pour les élèves dans le besoin du Collège Champlain et de l’Université Bishop’s, la banque alimentaire Cornerstone, ainsi que le programme de déjeuner de l’école primaire de Lennoxville.

La soupe étant un aliment pour l’âme, aidez-nous à en nourrir une autre en vous joignant à nous le 15 octobre de 11 30  à 13 h 30  à l’église Hope Community, au 102 rue Queen, Lennoxville. Billets disponibles au coût de 25 $ à la librairie de l’Université Bishop’s, ou en composant le 819-564-3666, poste 119.

Cet évènement est rendu possible grâce à la collaboration de Poterie Lucy Doheny, des services alimentaires Sodexo, du Provigo de Lennoxville, des Pâtisseries et Gâteaux Lorraine, ainsi que des membres dévoués de la communauté.

Renseignements:
Heather Thomson
819-822-9600, poste 2718
Collège Champlain-Lennoxville
2580 rue College
Sherbrooke, Québec
J1M 0C8

L’UNIVERSITÉ BISHOP’S LANCE SA CAMPAGNE ANNUELLE POUR CENTRAIDE

L’Université Bishop’s lance aujourd’hui sa campagne annuelle pour Centraide, dont l’objectif est fixé à 12 000 $. Cinq pour cent des fonds récoltés seront affectés aux services aux étudiants afin de venir en aide à ceux ayant des besoins urgents.

La doyenne de l’École de gestion Williams, Mme Francine Turmel, est à la tête du comité organisateur. « Notre équipe de bénévoles s’occupera de la sollicitation auprès des professeurs, du personnel et des étudiants, » a expliqué Mme Turmel. « Nous nous estimons chanceux de pouvoir compter sur autant de personnes, certains d’entre eux ayant déjà récolté des fonds lors de campagnes précédentes. »

Mme Nadia Choubane, directrice de campagne des secteurs publics chez Centraide, et M. Yves Jodoin, président du conseil d’administration et ancien secrétaire général de l’université, ont assisté au lancement de la campagne avec M. Michael Goldbloom, C.M., principal, et Mme Turmel. Les gens présents ont pu entendre deux témoignages touchants d’individus qui ont bénéficié des services offerts par des organismes soutenus par Centraide.

Outre le lancement, le comité organisateur a planifié deux activités de financement sur le campus qui se dérouleront sur les deux prochaines semaines. Entre autres, plusieurs activités seront offertes lors de l’heure du dîner le mercredi 12 octobre, dont une course, un cours de yoga et un cours de Swing Dancing.

« Nous comptons sur la générosité habituelle de la communauté universitaire, » a dit la doyenne. « Nous invitons tout le monde à faire un don et à participer aux activités à venir. »

Centraide est un organisme de charité privé, sans but lucratif, qui appuie des organismes communautaires et des bénévoles afin de répondre aux besoins des personnes les plus démunies et les plus vulnérables de son milieu.

Pour obtenir plus de renseignements sur les activités de campagne qui auront lieu sur le campus, visitez la page Facebook de l’Université Bishop’s, ou consultez le calendrier des événements sur le site Web de l’université.

-30-

Contact: Chantal Sneath
Communications Officer
Bishop’s University
csneath@ubishops.ca
819-822-9600, poste 2840

L’UNIVERSITÉ BISHOP’S LANCE UNE CAMPAGNE DE PRÉVENTION DES AGRESSIONS SEXUELLES

En septembre, l’Université Bishop’s lancera une campagne sans précédent afin de prévenir les agressions sexuelles sur son campus. Cette campagne arrive alors que l’Université se mobilise pour offrir des ressources et des outils supplémentaires aux étudiants, dans l’espoir d’éradiquer toute violence sexuelle de son campus.

Le pilier de la campagne sera la formation obligatoire sur l’intervention des témoins, qui sera donnée à toute la nouvelle cohorte quelques jours après l’installation des étudiants dans leurs nouveaux logements en résidence ou hors campus. La formation vise à informer les étudiants et à les habiliter à agir dans des situations potentiellement dangereuses. L’Université prévoit que tous les étudiants de première année et plus de 100 étudiants plus avancés suivront cette formation.

« Les études démontrent que l’intervention des témoins réduit les tentatives d’agressions sexuelles, de même que les agressions elles-mêmes, explique Jackie Bailey, doyenne aux affaires étudiantes. Il est démontré que les agressions sexuelles atteignent des proportions démesurées pendant la première année d’université, et c’est pourquoi nos initiatives sont ciblées pendant la semaine d’orientation. Nous espérons que d’ici quatre ou cinq ans, toute la population estudiantine aura suivi la formation sur l’intervention des témoins. »

« Mon objectif, c’est qu’il n’y ait plus aucune agression sur le campus, déclare la doyenne. Nous désirons créer une culture de santé sexuelle et de sécurité. »

Madame Bailey supervise la campagne afin de créer un environnement sécuritaire pour tous les étudiants. « Nous avons établi d’excellentes relations de collaboration avec plusieurs organisations locales, y compris CALACS Agression Estrie, et nous sommes partenaires du MESSAGE, une campagne auprès d’autres établissements postsecondaires, organisations et travailleurs communautaires de Sherbrooke, qui représente plus de 40 000 étudiants, explique-t-elle. Nous nous sommes également associés à la campagne Sans oui, c’est non! »

Le conseil étudiant est un autre partenaire essentiel de la campagne. « Nous sommes fiers de nous associer à cette campagne d’importance, déclare Heather Barlow, vice-présidente de la vie étudiante. Plus de 100 étudiants bénévoles ont été formés en prévision de la fin de semaine d’aménagement et de la semaine d’orientation. Nous sommes prêts à aider les autres étudiants s’ils sont témoins ou victimes d’une agression sexuelle. »

L’Université Bishop’s a également embauché une coordonnatrice de la santé sexuelle à temps plein. Katherine Hébert rédigera une politique indépendante sur les agressions sexuelles. Elle sera également responsable de programmes en expansion voués à l’éducation, à la prévention, à la sensibilisation et au soutien relatifs à la santé sexuelle et de la coordination avec les partenaires de la région. De plus, les étudiants pourront lui confier des cas d’agression sexuelle.

Enfin, comme il le fait depuis deux ans, Mike Domitrz viendra présenter Can I Kiss You? sur le campus pendant la fin de semaine d’aménagement. Le fondateur du projet DATE SAFE dévoilera les secrets pour bien aborder l’intimité dans le cadre de son allocution à la fois directe, inspirante et divertissante.

-30-

Renseignements :
Chantal Sneath
Responsable des communications
Université Bishop’s
csneath@ubishops.ca
819-822-9600, poste 2840

LA RENTRÉE DES ÉTUDIANTS DE L’UNIVERSITÉ BISHOP’S : UNE BONNE NOUVELLE POUR LE CAMPUS ET L’ÉCONOMIE LOCALE

Ce samedi 3 septembre, l’Université Bishop’s accueillera des étudiants sur le point d’amorcer ou de poursuivre leurs études, alors qu’ils s’installeront aux résidences ou dans des logements hors campus en prévision de la rentrée du mercredi 7 septembre.

Bishop’s attend l’une des plus grosses cohortes de son histoire. En effet, la population estudiantine de l’automne 2016 s’établit comme suit :

  • 875 étudiants de première année, pour un total (projeté) de 2 350 inscriptions
  • Provenance (de l’ensemble de la population estudiantine)
    • À moins d’une heure du campus : 15 %
    • Du Québec : 50 %
    • D’autres régions du Canada : 33 %
    • D’autres pays : 17 % (représentant plus de 60 pays)
  • Résidences
    • 76 % des chambres sont occupées par des étudiants de première année.
    • 24 % des chambres sont occupées par des étudiants des autres années.
    • 38 pays sont représentés.
    • La résidence Abbott accueillera des étudiants pour la première fois depuis la fin des rénovations en mai 2016.
    • Au total, 685 lits sont offerts dans les sept résidences sur le campus.

Michael Goldbloom, CM, principal et vice-chancelier, commente : « L’Université Bishop’s a la caractéristique exceptionnelle de laisser les étudiants qui connaissent déjà l’Université organiser une grande partie de la semaine d’orientation. Je suis impressionné par leurs efforts pour accueillir les nouveaux étudiants et pour communiquer les valeurs fondamentales de l’Université, comme le respect mutuel, l’engagement social et l’excellence universitaire. »

Deux fois plus d’étudiants parrainés à Bishop’s et au Collège Champlain

L’Université Bishop’s poursuit sa tradition d’accueillir des étudiants réfugiés par l’entremise du comité de parrainage des étudiants réfugiés de l’Université Bishop’s et du Collège Champlain. Compte tenu de la crise de réfugiés qui découle de la guerre en Syrie, le comité et la communauté du campus ont décidé de redoubler d’efforts et d’accueillir quatre étudiants parrainés (deux avaient été accueillis en 2015-2016).

Le premier étudiant, un Syrien, poursuit son année de parrainage entreprise en janvier 2016. Le deuxième étudiant parrainé, un Syrien qui a demandé asile en Jordanie, arrivera pendant la fin de semaine d’aménagement. Deux autres étudiants ont récemment été accueillis au Collège Champlain. Le premier est originaire du Burundi, mais a grandi dans un camp de réfugiés au Malawi, et le deuxième provient de Syrie.

Heather Thomson, aumônière du campus et membre du comité, affirme : « Notre groupe est enchanté d’accueillir les nouveaux étudiants parrainés. Ils enrichissent le campus et la communauté. Nous sommes reconnaissants pour l’énorme soutien que nous apportent à la fois l’Université Bishop’s et le Collège Champlain. »

Les avantages pour l’économie locale

À l’automne, l’économie de Lennoxville reprend alors que l’arrondissement regorge d’étudiants de l’Université Bishop’s. Leur présence a un effet important sur les entreprises locales, tant à Lennoxville qu’à Sherbrooke. En effet, en 2014, les étudiants canadiens de l’extérieur du Québec ont dépensé 22 millions de dollars pour leurs droits d’inscription, leur hébergement, leur alimentation et d’autres besoins.

Robert Lafond, propriétaire du Provigo de Lennoxville, est heureux de l’arrivée des étudiants de l’Université Bishop’s en fin de semaine. « Il est évident que les étudiants ont un effet très positif sur mes affaires, explique Monsieur Lafond. Quand ils sont en ville, nous adaptons le volume de nos stocks en magasin pour répondre à la demande. »

Il ajoute : « Les étudiants apportent une énergie positive à la région. Ils créent une effervescence qui, j’en suis sûr, réjouit tous les gens d’affaires de Lennoxville. »

Rappel : Les Gaiters joueront leur premier match de football sur le terrain Coulter ce samedi 3 septembre à 19 h contre le Vert et Or de l’Université de Sherbrooke dans le match annuel de la Coupe du maire.

-30-

Renseignements

Chantal Sneath
Responsable des communications
Université Bishop’s
csneath@ubishops.ca
819-822-9600, poste 2840

LE CENTRE SPORTIF ET RÉCRÉATIF JOHN-H.-PRICE REÇOIT UN APPUI FINANCIER IMPORTANT D’HYDRO-QUÉBEC

Le Centre sportif et récréatif John-H.-Price de l’Université Bishop’s a bénéficié d’un appui financier de 335 919,98 $ d’Hydro-Québec dans le cadre du programme de soutien aux projets d’efficacité énergétique.

Cet appui financier a été octroyé grâce aux mesures d’économie d’énergie mises en place par l’équipe de professionnels du Consortium exp/Cima et de leur collaboration avec les concepteurs de la boucle d’énergie sur le campus de l’Université.

Voici quelques faits saillants du projet :

  • Récupération de la chaleur des systèmes de réfrigération pour l’ensemble du centre sportif ainsi que pour la régénération de la boucle d’énergie du campus;
  • Éclairage à DEL avec contrôle d’intensité pour les gymnases et l’aréna;
  • Création d’un microclimat pour le secteur des gradins de l’aréna grâce à de la ventilation contrôlée afin de ne pas affecter la glace;
  • Intégration du système de contrôle du chauffage et de ventilation de l’aréna au contrôle centralisé du campus;
  • Système de contrôle de l’éclairage à bas voltage;
  • Aménagement d’un système de rétention des eaux pluviales;
  • Raccordement au réseau thermique du campus.

« Je tiens à saluer les efforts de toute l’équipe du Consortium EXP/Cima qui a travaillé en étroite collaboration avec notre équipe des Terrains et Bâtiments, » affirme l’assistante vice-principale aux finances et aux opérations, Mme Isabelle Goyette. « Il s’agit d’un projet de grande envergure non seulement pour notre université, mais aussi pour la région. Nous en sommes très fiers. »

« Nous sommes heureux que notre programme d’efficacité énergétique ait contribué à la construction d’un aréna moderne qui inclut une belle diversité de mesures novatrices, » résume Anita Travieso, chef des programmes affaires et services-conseils en utilisation de l’énergie chez Hydro-Québec.

« L’étroite collaboration entre notre équipe et celle de notre client, l’Université Bishop’s, a permis l’application de solutions innovantes pour résoudre les défis de ce projet en matière d’efficacité, notamment un système de ventilation des gradins qui assure le confort des spectateurs tout en étant discret, efficace et qui contribue à réduire les coûts de chauffage », affirme Daniel Nappert, ing., directeur mécanique-électricité chez exp du bureau de Sherbrooke.

Rappelons que l’Université Bishop’s avait dévoilé son système d’énergie géothermique en 2014 avec des résultats étonnants : une réduction de 66 % de son émission de gaz à effet de serre ainsi qu’une économie d’un million de litres d’eau potable. L’ouverture du centre sportif en 2015 a amené une économie annuelle supplémentaire de 6 millions de litres.

L’Université Bishop’s continue de maintenir son engagement à devenir carbone neutre.

-30-

Contact : Chantal Sneath
Responsable des communications
Université Bishop’s
csneath@ubishops.ca
819-822-9600, poste 2840

L’UNIVERSITÉ BISHOP’S REÇOIT UN PRIX ENVIRONNEMENTAL PRESTIGIEUX

Sherbrooke, le 13 novembre, 2015 –

L’Université Bishop’s a reçu un Pilier d’Or de l’Association des gestionnaires des parcs immobiliers institutionnels (AGPI) pour son projet d’efficacité énergétique.

Ce projet de 8 millions $ prévoit des économies d’énergie annuelles de 40 656 gigajoules (GJ) pour une économie annuelle d’environ 472 000 $.

D’un point de vue environnemental, la réduction de 40 656 GJ se traduit par :

  • une réduction de 2 364 tonnes de CO2 par année
  • le chauffage d’environ 350 résidences de 2 000 pi2
  • la plantation d’environ 13 906 arbres

Ce projet a été réalisé par le département des Terrains et Bâtiments de l’Université en collaboration avec une firme externe. Le projet a été financé par la subvention d’immobilisation du Ministère de l’Éducation du Québec (plan quinquennal des investissements universitaires : PQI).

Ce prix est décerné à chaque année à une institution pour un projet soumis dans le cadre du volet technique et innovation.

Durant la même cérémonie de remise de prix, M. Michel Caron, le Directeur du département des terrains et bâtiments nouvellement retraité, a reçu un prix de reconnaissance pour sa contribution en tant que gestionnaire de parcs immobiliers institutionnels.

-30-

Renseignements : Chantal Sneath
Responsable des communications
Université Bishop’s
csneath@ubishops.ca
819-822-9600, poste 2840

UNE CAMPAGNE DE SOCIOFINANCEMENT POUR UNE FAMILLE DE RÉFUGIÉS SYRIENS TIRE SON ORIGINE DE L’UNIVERSITÉ BISHOP’S

Madame Michele Murray, doyenne de la faculté des arts et des sciences de l’Université Bishop’s, lance une campagne de sociofinancement pour sauver une famille syrienne bloquée dans son pays ravagé par la guerre.

Madame Murray a rencontré la famille Edelby pour la première fois en 2010, lors d’un voyage en Syrie. Elle s’est liée d’amitié avec le fils aîné, George, lors d’une excursion. Depuis, le pays a plongé dans une guerre civile qui dure depuis plusieurs années et a suscité la pire crise de réfugiés depuis la Seconde Guerre mondiale.

« George, son père et sa sœur vivent actuellement à Alep, » explique madame Murray. « Ils cherchent désespérément à quitter le pays pour s’installer au Canada. Grâce à cette campagne, je vise à recueillir 40 000 $ afin de payer les coûts du voyage, d’un logement, de la nourriture et de leur première année d’établissement au Canada. »

Madame Murray demande à la population des Cantons-de-l’Est d’amasser des fonds pour cette campagne.

Elle a lancé sa campagne dans le cadre d’un séminaire sur le conflit en Syrie, ouvert à tous les étudiants du campus. En plus de découvrir les causes de la guerre qui sévit en Syrie, l’État islamique (ISIS) et les effets de la guerre sur la population syrienne, de même que le riche patrimoine architectural du pays, les étudiants ont pu écouter George Edelby grâce à une webdiffusion en direct.

« J’exhorte tout le monde, soit les étudiants, les professeurs, le personnel, les anciens et l’ensemble de la population sherbrookoise, à donner généreusement. Comme de nombreuses familles coincées en Syrie, les membres de la famille de George ont besoin de notre aide pour quitter le pays et refaire leur vie. »

Pour en savoir plus sur la campagne, consultez le site anglais de FundRazr.

Edelbys-700

-30-

Renseignements :
Chantal Sneath
Responsable des communications
Université Bishop’s
csneath@ubishops.ca
819-822-9600, poste 2840

NOMBRE D’INSCRIPTIONS EXCEPTIONNEL À L’UNIVERSITÉ BISHOP’S

Quatrième cohorte en importance à l’automne 2015

L’inscription des nouveaux étudiants à temps plein a augmenté de 15,2 % à l’Université Bishop’s entre l’automne 2014 et l’automne 2015. Avec 840 nouveaux étudiants à temps plein, l’Université a accueilli sa quatrième cohorte en importance depuis sa fondation il y a 173 ans.

L’inscription d’étudiants à temps plein à l’Université Bishop’s s’est également accrue de 2,1 % entre l’automne 2014 et l’automne 2015. En effet, 2 357 étudiants y sont inscrits à temps plein, par rapport à des inscriptions globales (à temps plein et à temps partiel) de 2 371 équivalents temps plein.

En fait, les inscriptions d’étudiants à temps plein à l’Université sont en hausse dans la plupart des régions géographiques habituelles, mais particulièrement au Québec et en Ontario, où elles ont connu une hausse de 26,8 % et de 8,7 %, respectivement.

« La croissance des inscriptions témoigne de tout le respect et l’intérêt que suscite notre modèle de formation axé sur le baccalauréat dans un milieu résidentiel et chaleureux, » affirme Dan Seneker, directeur de l’effectif étudiant à l’Université Bishop’s. « Nous proposons un modèle unique au Québec. Conjointement avec nos partenaires de la U4 League (les universités Acadia, Mount Allison et St. Francis Xavier), nous proposons des expériences transformationnelles et centrées sur les étudiants qui favorisent l’apprentissage des compétences de base si recherchées par les employeurs. »

L’année universitaire 2015-2016 est déjà bien entamée, et l’Université a déjà lancé sa campagne #BleedPurple afin d’attirer de nouveaux étudiants à l’automne 2016 et par la suite.

 

-30-

Renseignements :
Chantal Sneath
Responsable des communications
Université Bishop’s
csneath@ubishops.ca
819-822-9600, poste 2840

NOUVEAU PROGRAMME SUR LE CHANGEMENT CLIMATIQUE À L’UNIVERSITÉ BISHOP’S ET PARTENARIAT AVEC L’UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE

Le premier du genre au Québec

L’Université Bishop’s offre un nouveau microprogramme de cycle supérieur, le premier du genre proposé en anglais au Québec. À compter de l’hiver 2016, ce nouveau programme sera composé de cours donnés par de grands spécialistes sur la science du changement climatique, ses répercussions et les stratégies pour l’atténuer.

Le programme a été élaboré conjointement avec le Centre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE) de l’Université de Sherbrooke. Le CUFE offre une maîtrise en environnement associée à divers cheminements. Le microprogramme de l’Université Bishop’s fait partie de l’un de ces cheminements. Ainsi, les étudiants à la maîtrise pourront effectuer le microprogramme à l’Université Bishop’s (en anglais) et intégrer leurs crédits à leur diplôme de l’Université de Sherbrooke. Les étudiants des deux universités pourront également choisir de s’inscrire seulement au microprogramme.

« Je suis enchanté que l’Université Bishop’s puisse offrir ce programme unique et accueillir des étudiants de l’Université de Sherbrooke, affirme Miles Turnbull, vice-principal académique. Encore une fois, l’Université Bishop’s et l’Université de Sherbrooke donnent l’exemple d’une collaboration entre deux universités pour offrir des programmes universitaires pertinents qui abordent des enjeux modernes comme le changement climatique. »

Le docteur Matthew Peros, professeur agrégé au département d’études environnementales et de géographie de l’Université Bishop’s et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les changements climatiques et environnementaux, fait partie des grands spécialistes de ce programme. «  Les cours seront composés d’un mélange de séminaires, de cours magistraux, d’enseignement sur le terrain et d’enseignement en laboratoire, explique-t-il. Le programme permettra aux étudiants d’acquérir une solide compréhension des aspects scientifiques et non scientifiques du changement climatique et en fera donc des candidats hautement convoités dans diverses trajectoires professionnelles. »

« Les étudiants de l’Université de Sherbrooke qui s’inscrivent à ce programme pourront se perfectionner en anglais, ajoute-t-il, puisque le programme sera donné dans cette langue. »

Denyse Rémillard, directrice du CUFE, ajoute : « La maîtrise en environnement bénéficie d’une bonne réputation dans le milieu de l’environnement au Québec. Ce nouveau cheminement en partenariat avec Bishop’s permet aux étudiants de développer une spécialité en changement climatique tout en augmentant leurs habiletés en langue
anglaise. »

Les diplômés pourront briguer des emplois tant au sein du gouvernement que du secteur privé. Le programme pourra également être le fer de lance d’autres études supérieures dans un domaine lié au climat ou à l’environnement, d’un diplôme professionnel en droit ou d’une maîtrise en gestion des affaires.

Les demandes d’admission au semestre de l’hiver 2016 doivent être déposées au plus tard le vendredi 13 novembre 2015.

Pour en savoir plus, consultez le site web.

-30-

Contact : Chantal Sneath
Responsable des communications
Université Bishop’s
csneath@ubishops.ca
819-822-9600, poste 2840

CHAMPLAIN LENNOXVILLE AND BISHOP’S UNIVERSITY ORGANIZE EMPTY BOWLS PROJECT

Champlain College Lennoxville and Bishop’s University have joined forces to organize the third Empty Bowls/Bols du Partage Project that will be held at the Hope Community Church on October 17.  Dating back to the 1990’s, the Empty Bowls international project has been adopted by many communities to fight hunger in their very own neighbourhood. This event invites the public to share in a bowl of soup to support those in need.

Several hundred beautiful handcrafted bowls have been made by local potters. Each bowl is hand painted and unique. Some of the bowls have been decorated by well-known artists and local dignitaries. Delicious homemade soups and breads have been made by local chefs.

You are invited to come choose one of the hundreds of bowls, fill it with soup, grab a homemade bun and enjoy. You then take the bowl home as a reminder that your contribution has gone directly into your community. All the money raised will go to Lennoxville Elementary School Breakfast Program, The Cornerstone Food Bank and the BU/CRC Pastoral Fund.

Soup is truly food for the soul, so help feed another soul and enjoy an autumn afternoon in Lennoxville on October 17 from 11:30 a.m. to 1:30 p.m. at Hope Church, 102 Queen Street. Tickets are available for $25.00 each at the Bishop’s University Bookstore, or 819-564-3666, ext. 119.

This event is made possible by BU/CRC, Sodexo, Provigo Lennoxville, Patisserie et Gâteaux Lorraine and Lucy Doheny Potter.

-30-

Contact:

Heather Thomson
819-822-9600, ext. 2718
Bishop’s University
2600 College Street
Sherbrooke, Quebec
J1M 1Z7